Travel store & Experiences

La discrète vallée heureuse

Moon On Earth

Ce n’est pas en dévalant les pistes de ski du Grand Bornand que l’on pourra en prendre la mesure. Et pourtant, il se passe quelque chose dans le massif des Aravis. Un mouvement positif, qui va à l’encontre de la sinistrose ambiante et dont on parle trop peu.

Entre le Mont-Blanc et Annecy se niche ce que l’on appelle la « vallée heureuse », qui abrite les deux stations de la Clusaz et du Grand Bornand. C’est d’abord la capitale du Reblochon. La fierté de la région. Il faut savoir que plus de 15 000 tonnes de ce fromage sont fabriquées chaque année dans la région, dont environ 15% de fermier. Dès le 16ème siècle, le reblochon était un mets de qualité, aussi appelé « fromage de dévotion » lorsqu’il était offert aux Chartreux de la vallée de Thônes en remerciement de leur bénédiction des chalets. D’autres produits comme le miel, produit par les abeilles noires de la vallée, participent à son renom.

Heureuse est cette vallée car elle a su cultiver, au fil des années voire des siècles, un art de vivre particulier. Aujourd’hui, ce pays ne connaît pas l’exode d’autres régions. On se transmet des savoir faires de père en fils dans les métiers liés au travail du bois (charpentiers, menuisiers…), L’architecture vernaculaire traditionnelle en est la parfaite illustration, on valorise le travail des hommes et des femmes, que ce soit dans le domaine de l’agriculture ou de l’artisanat. Bref : ce territoire, fier de ses traditions, a su conserver son identité et la perpétuer.