Travel store & Experiences

Banquier des favelas

Lecture
A deux heures d'avion au nord de Rio, la ville de Fortaleza est un concentré de violence et de pauvreté.

Depuis 30 ans, Joachim Melo lutte pour sortir de la pauvreté le Conjunto Palmeiro, l’un des quartiers de la ville. Sa solution? Créer une banque et une monnaie locale, le palmas, pour les oubliés de la croissance brésilienne. Un temps rejeté par les autorités, le banquier des favelas est aujourd’hui porté aux nues et son modèle démultiplié dans tout le pays. Certains voient déjà en lui le Yunus brésilien.

Infos Pratique

Reportage de Capucine Graby publié en 2015 dans la revue Long Cours (groupe l'Express). Pour lire le papier, cliquer ici.