Travel store & Experiences

Katia Sanchez, co-fondatrice de Des Petits Hauts

LE REGARD DE...

Katia, je suis et apprécie votre travail depuis longtemps, j’ai la ferme conviction que vos collections transpirent le voyage et l’évasion depuis quelques années, est-ce que je me trompe ?

Oui c’est vrai que mes voyages sont souvent une grosse source d’inspiration, mais je dirais plutôt mes « sauts de puce » parce que je ne me considère pas comme une grande baroudeuse !

Comment basculer une impression « saisie au vol » à l’étranger dans une collection ?

Je pars souvent d’une femme croisée dans la rue (n’importe où dans le monde), c’est à dire simplement un look, voire une « dégaine », pour ensuite concevoir toute une collection.

Je m’imprègne de cette personne qui m’a interpellée, et ensuite, je l’imagine, je la façonne, je lui colle une personnalité. C’est vraiment cette incarnation qui me permet d’avancer dans mon travail. Mais je trouve mon inspiration un peu partout. Cela peut être des imprimés un peu folkloriques croisés au Portugal, un manteau Jacquard à NY… Pour l’été 2018, on a créé la collection « Bonjour », ce sont des imprimés indiens très mélangés. En ce moment, je rêve de San Francisco, Portland, la côte Ouest des US porteuse d’une énergie et d’une ambiance de vie très différentes qui seront surement source de nouvelles idées.

Est ce qu’il faut forcément être loin et dans des lieux sauvages pour travailler son imaginaire ?

Pas du tout ! Brooklyn par exemple, a le vent en poupe depuis plusieurs années, et pourtant j’y suis très dépaysée et j’y observe, à chaque fois que je m’y rends, des styles très avant-gardistes notamment en terme de gamme et d’association de couleurs. Ensuite je confronte mes idées avec mes équipes. Le regard des autres est très important. Chez Des Petits Hauts, on s’inspire aussi des tendances et des modes de vie. Il y a 3 ans, on a fait une collection Slowtime inspirée des grandes tablées, des légumes bio etc… Ce décor imaginaire m’a aussi permis de cadrer mon inspiration.

Un lieu fétiche à travers le monde ?

J’adore la Grèce. Eau translucide, maisons aux volets bleus, bienveillance grecque… Il y a 15 ans, j’allais tous les étés à Mykonos sur une plage vierge. Les temps ont bien changé ! D’ailleurs, c’est en Grèce que l’on a longtemps fabriqué nos t shirts, à Thessalonique».

Vous êtes récemment tombée amoureuse d’un petit coin de paradis, Comporta au Portugal, qu’y trouvez vous ?

La nature et le vide ! il y a l’océan, les marais, quelques boutiques de déco (dont celle de Jacques Grange que j’adore) et du poisson grillé tous les jours ! D’ailleurs je suis tellement amoureuse que je viens d’y acheter un terrain et on y a fait le shooting de la collection été 2018.

Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

Un resto qui surplombe une crique à Hydra en Grèce !