Travel store & Experiences

Rouler sur un désert blanc en Bolivie

experienceBout du monde

Une pure beauté. Un blanc immaculé sur des dizaines de kilomètres. Un soleil à la lumière blanche qui aveugle voire irradie. En plein cœur de la cordillère des Andes se niche le somptueux Salar de Uyuni.

En quittant l’Afrique, les organisateurs du Dakar ne s’y sont pas trompés. Ils ont choisi une merveille de la nature perchée à 3600 mètres d’altitude. Un désert de sel de 150 kilomètres sur 100.

Vous aussi, pouvez rouler sur les traces du Paris-Dakar en partant en expédition sur cette étendue vierge. Avaler les kilomètres à bord d’un 4/4 sans jamais apercevoir l’horizon : ici, le bleu du ciel se noie dans la blancheur de cette étendue laiteuse. En hiver, gorgé d’eau, le salar ressemble à un vaste miroir. Ce désert s’est formé il y a 10000 ans lorsque le lac Minchin s’est progressivement asséché. Il est aujourd’hui constitué d’une myriade de petits cristaux salins.

La traversée du Salar se fait donc en 4/4 à partir de la ville d’Uyuni en Bolivie, ou bien de San Pedro de Atacama au Chili. En fonction du côté dont on l’aborde et des pistes que l’on emprunte, la traversée sera plus ou moins longue. Compter 2 à 4 jours avec des stops sur l’île des pêcheurs, la fameuse isla de Los Pescadores, couverte de cactus millénaires. Vous marquerez des arrêts près de cônes blancs majestueux et comprendrez comment les boliviens récoltent le sel de la plus importante réserve de la planète. Vous rentrerez aussi imbattables sur le lithium : Le désert d’Uyuni renferme un tiers des réserves de lithium de la planète. Un trésor de guerre à l’heure de l’émergence de la voiture électrique… Lithium ou sel, voilà en tous cas des opportunités formidables de développement économique pour ce pays pauvre.

Cette expédition nature peut être combinée avec un voyage plus haut de gamme en Bolivie, au Pérou ou au Chili. Contactez notre équipe Artisan du voyage pour des carnets de route personnalisés en Bolivie : contact@mymoonspots.com

Pratique

WHEN ?
Préférer la saison sèche, d’avril à décembre. Pendant l’été austral, entre janvier et mars, le salar est sous l’eau et les 4/4 ne peuvent généralement pas passer.

PRÉCAUTIONS UTILES
Attention il peut faire très froid dans le salar et les conditions sont assez spartiates ! Mais le spectacle des yeux, époustouflant, fait oublier les conditions sommaires.

À ne pas rater

C’est à quelques kilomètres du Salar d’Uyuni, sur les hauts plateaux boliviens, que la véritable quinoa est cultivée. Aussi appelée « mère des graines », elle n’a pas besoin d’eau mais… de sel ! Tout s’explique.

Laissez-vous faire ! 
MyMoonSpots s’occupe de votre réservation gratuitement