Travel store & Experiences

Filer de la laine de yak au Tibet

experienceBohème

C’est à Ritoma, petit village tibétain perché entre ciel et terre situé à 3600 mètres d’altitude, que Dechen Yeschi, américano tibétaine de 33 ans, a posé ses valises il y a quelques années. Après avoir vécu aux Etats-Unis, elle a décidé de rentrer au Tibet pour y développer un projet économique qui maintienne l’héritage culturel tibétain.

En vous rendant sur place, vous pourrez comprendre comment, à force d’abnégation, on maintient des traditions séculaires dans un pays étouffé par la mainmise chinoise. Après 8 heures de route depuis l’aéroport, qui vous feront traverser des villes chinoises rutilantes, vous découvrirez dans ce petit village l’œuvre de Dechen : un atelier de filage de la laine de yak. Cet atelier emploie une centaine de personnes qui filent puis tissent le précieux khullu, le duvet du yak récolté sur l’animal à une période précise de l’année. Le résultat est une matière noble, d’une douceur inégalée, très prisée il y a une centaine d’années des empereurs chinois. Le tissage de ce type de laine était tombé en désuétude ces dernières années. Aujourd’hui, ce sont les marques de luxe françaises qui se ruent sur la marchandise. Vous pourrez faire quelques emplettes dans le show room et rapporter des étoles ou écharpes pour un prix bien inférieur à la rue du Faubourg Saint Honoré !

Cette expérience humaine peut être combinée avec un voyage exclusif en Chine ou au Tibet. Contactez notre équipe Artisan du voyage pour des carnets de route personnalisés dans ces pays.

Pour en savoir plus : lire le reportage de Capucine Graby au Tibet publié dans le magazine de grand reportage Long Cours en cliquant ICI

Laissez-vous faire ! 
MyMoonSpots s’occupe de votre réservation gratuitement