Travel store & Experiences

Mesure et démesure new yorkaise

EnvieArty & Design
La rue ne paie pas de mine. Déserte en plein Chelsea. Des immeubles en brique rouge. Un escalier béant de part et d’autre.

Il se dessine derrière une lourde grille de métal gris qui enveloppe la façade. Pas très accueillant, ce bâtiment de l’architecte Enrique Norten. L’hôtel Americano se fait désirer. C’est certainement pour mieux marquer le décalage avec la chaleur de l’intérieur. Le tapis est moelleux. Les canapés invitent à l’indolence. Le coffee shop distille ses effluves pendant qu’un musicien entame un air de jazz. L’ambiance est joviale et conviviale. Quelques minutes suffisent à me convaincre que le dernier né de la petite chaîne Habita est un petit bijou. Americano est la première adresse de la chaîne mexicaine qui détient 11 hôtels au Mexique, toutes réputées pour leur esprit cosmopolite.

Commençons notre visite par l’intérieur. L’esprit est volontairement fluide dans une atmosphère qui conjugue design et industriel. Le sol est recouvert de béton du rez de chaussée aux étages. Les chambres sont volontairement épurées. Les lits ressemblent comme 2 gouttes d’eau à des futons et cultivent le minimalisme et la simplicité japonais. Les produits de la marques Le Labo ont trouvé leur place dans la salle de bain, de petite taille mais bien agencée. Tout est pensé comme cette douche aux airs transparents qui donne l’impression de se laver au beau milieu de la chambre à coucher. L’esprit du designer Arnaud Monsigny transpire.

En été, le rooftop accueille une jolie piscine. En hiver, la piscine est bâchée et recouverte de tables qui accueillir un resto branchouille.

Voilà pour l’hôtel. Mais à NYC, tout est question de localisation. L’Americano est situé à 20 mètres de la fameuse High line, la dernière attraction à la mode à Big Apple. Sorte de coulée verte en plein NY. 20 minutes de balade aérienne au milieu des arbres vous mèneront à MeatPacking, ce quartier réaménagé qui abritait les entrepôts de viande. L’hôtel est lui situé sur la 27ème rue. Un quartier peu fréquentable, réputé pour être le temple de la night il y a quelques années, qui est aujourd’hui le repaire de restos trendy et des plus belles galeries new yorkaises. Un secret encore bien gardé.

Pratique

56 chambres. A partir de 250 euros pour 2. Petit déjeuner au coffee shop du rez de chaussé. Diner sur le rooftop. 2 vélos à disposition pour les clients de l’hôtel.

Expérience à vivre

Se prendre pour Keith Haring à Bushwick 

EN SAVOIR PLUS