Travel store & Experiences

Insomnies portugaises

EnvieKids Friendly
Oui, vous avez bien lu! Insomnies.

 

L’idée n’est pas de parler de moi mais d’un lieu qui m’a tellement touchée qu’il en a perturbé mes nuits. Cela fait des mois que j’ai cette adresse tapie dans un coin de ma tête. Elle coche toutes les cases de l’ADN MyMoonSpots. Rusticité de bâtiments blanchis à la chaux délicatement rafraichis, simplicité d’une décoration pourtant longuement murie et travaillée sous la houlette de l’architecte Eduardo Soutra de Moura (Pritsker Prize), et puis ce lieu, isolé, wild dans le sens le plus noble du terme, au milieu de 800 hectares d’oliviers à perte de vue. Déconnexion garantie.
La cerise sur le gâteau, c’est l’histoire rocambolesque qui accompagne la restauration de cet ancien domaine de chasse royale aux allures de fazenda brésilienne. C’est José Uva, quadra ayant fait une partie de ses études à Paris, propriétaire de ce havre de paix depuis 8 générations, qui me la conte, amusé. Après avoir travaillé dans la finance à Londres, il décide de réhabiliter ce domaine familial, ancienne ferme florissante qui avait employé jusqu’à 200 personnes au 19ème Siècle, et produisait du vin, de la viande, du fromage, du beurre… Propriété du comte de Monsaraz, elle avait été nationalisée en 1975 puis abandonnée par un Etat incapable de maintenir l’activité du lieu. Transformer ce domaine en hôtel lui prendra une dizaine d’années. Car à Sao Lourenço tout est fait dans les règles de l’art, oliviers et vignes ont été intégralement replantés et réhabilités et sont maintenant récoltés et vendus, les vaches ont réapparu et se sont réapproprié les lieux. Et surtout, José met un point d’honneur à utiliser la formidable manne que sont les artisans de l’Alantejo en matière du travail de poterie, de cuir par exemple… Sao Lourenço n’est donc pas uniquement un hôtel. c’est une propriété qui vit et dont le cœur bat au rythme des artisans qui mettent en valeur les matériaux d’antan.
Ici la slow life prend tout son sens. On écoute la symphonie du vent dans les vignes et les oliviers, on part chevaucher au petit matin, dans le brouillard qui colore encore les arbres d’un blanc de nacre, on se régale des produits du potager bio,  on peut même se faire dorloter au spa. Un joli coup de cœur pour cette adresse qui ne se prend pas au sérieux et raconte un peu, en transparence, l’histoire du Portugal.

Pratique

A partir de 200 euros par nuit en basse saison, petit déjeuner inclus.
Comptez 2h max de voiture depuis Lisbonne

À faire

Balades à cheval of course, déguster le vin de la propriété, buller au bord de la piscine

À ne pas rater

Chiller dans le village perché et tout blanc de Monsaraz

À rapporter

Des poteries!

Laissez-vous faire ! 
MyMoonSpots s’occupe de votre réservation gratuitement

Vous allez adorer recevoir notre shoot d’inspiration mensuel !

Demandez-nous la lune, MyMoonSpots s’occupe de tout !