Travel store & Experiences

Lunch facing the sea at Le Manoir de Port-Cros

experienceFoody

” Captives de leur isolement, mais ouvertes à l’infini sur la mer libre, les îles offrent souvent la tentation d’y pouvoir mieux donner vie à nos rêves “.

En écrivant ces quelques lignes, Pierre Buffet, propriétaire du Manoir de Port Cros, savait combien un déjeuner dans ce lieu constitue non pas un rêve mais une parenthèse enchantée. Fraîchement débarqué du port de Hyères ou du Lavandou par la navette, il faut faire quelques minutes de marche pour arriver jusqu’au Manoir, demeure construite en 1840 et rachetée sur un coup de cœur par la grande tante de Pierre Buffet. Cette maison c’est donc avant tout une histoire de famille.

Depuis qu’il a été transformé en hôtel, en 1948, rien n’a changé ou presque. Certes, les palmiers se sont imposés, les capucines ont rampé et la végétation est devenue délicieusement luxuriante… Mais l’atmosphère du lieu, ce silence, ce sentiment de paix absolue, cette communion avec la nature, restent immuables : On déjeune toujours sur ces chaises d’un bleu légèrement délavé, face à une mer d’huile et aux bateaux qui ont passé la nuit dans le petit port de poche.

Le lieu est rassurant. D’une grande douceur. Ici, pas de stress, pas de premier ni de second service. On se réconcilie avec le temps. La qualité des mets vient prolonger le rêve : tatin de tomates à la brousse, bar au fenouil, bourride de lotte… Sylvain Chatudeau, en cuisine depuis 17 ans, continue à faire des merveilles, notamment grâce à une organisation bien huilée : l’arrivage des denrées par le bateau du matin rapportées à bord du petit tracteur du Manoir, un des seuls véhicules autorisés sur l’île. J’avais oublié de vous préciser qu’à Port Cros, il n’y a ni voiture ni bicyclette !

“Captivated by their isolation, but open to infinity of the open sea, islands often give temptation of being able to give better lives to our dreams.”

In writing these few lines, Pierre Buffet, owner of Le Manoir de Port -Cros, knew how much a lunch in a location not made of a dream but an enchanted episode. Freshly loaded off the port of Hyères or Lavandou by shuttle, you have to walk a few minutes to reach the Le Manior, built in 1840 and bought it on impulse by the great aunt of Pierre Buffet.
This house is, therefore, one big family history. Since it was transformed into a hotel in 1948, nothing has changed, or almost. Certainly, the palm tress are compulsory, nasturtiums creep and vegetation becomes deliciously lush…
But the atmosphere of the place, this silence, this communion with nature, rests unchanged: we always have lunch on the faded light blue chairs, facing the sea of oil and boats that spend a night in the small port. The place is reassuring. With great gentleness. Here, no stress, no first or second service. We reconcile with time. The quality of the dishes come prolonging the dream: tomato pie with brousse cheese, fish with fennel, poached monkfish…Sylvain Chatudeau in the kitchen for 17 years now, continues to make wonders, particularly thanks to a well-oiled organization: the load of food by boat in the morning brings aboard a little tractor to Le Manoir, the only vehicle allowed on the island.
I forgot to specify that at Port-Cros, there isn’t any cars or bikes!

Let us do
MyMoonspots handle your booking for free